Avantages de la technologie

  • la chaleur des eaux usées est un des procédés les plus efficaces en matière de systèmes de chauffage/réfrigération utilisant des pompes à chaleur, car les eaux usées ont une température presque constante
  • on économise de l’énergie à travers l’utilisation de systèmes à pompes à chaleur
  • fonctionne en système fermé, donc ne produit pas de pollution olfactive dans l’environnement, ni de déchets dangereux sur les lieux
  • applicable en hiver et en été également
  • l’échangeur thermique peut être établi dans une construction en béton en-dehors du canal, où le traitement et la gestion peut être effectué entre des circonstances techniques continues
  • la consommation peut s’effectuer directement à côté du canal, mais peut être également réalisée à distance
  • les pas technologiques (fosse d’eaux usées, échangeurs thermiques, pompes à chaleur) peuvent être au même endroit, mais à distance également
  • la technologie peut être réalisée de manière souterraine ou superficielle
  • propose des solutions notamment dans le cas de grandes villes de plus de 200 000 habitants
  • à cause de la possibilité de réalisation souterraine, la technologie est aussi utilisable à des endroits densément construits, c’est-à-dire dans des villes, mais non seulement applicable aux périféries de celles-ci (comme les centrales hydrauliques, éoliennes, etc.)
  • la technologie peut être rapidement réalisée, environ en une durée de 6 mois
  • l’espérance de vie de la technologie est d’au moins 15 ans, mais certaines unités de machines peuvent être renouvelées, remplacées entre temps
  • méthode de gestion élaborée et cyclique, de plus, le contrôle à travers ordinateurs prévient des tâches à effectuer (une part de l’administration à distance)
  • la méthode ne change pas la constitution des eaux usées, ne retire pas et n’ajoute pas, et ne fait que modifier l’état de la chaleur
  • le filtrage est en grande majorité mécanique, avec un besoin énergétique faible
  • le fonctionnement est suivi par un contrôle effectué à l’aide d’un logiciel
  • la mise en fonction s’effectue grâce à une administration à distance, qui peut être à n’importe quelle distance de l’installation
  • la technologie peut être intégrée à des systèmes de chauffage centraux et également dans le cadre de nouveaux investissements
  • la réalisation et la gestion du système peuvent être séparés, il est donc possible d’intégrer une réalisation locale, tout en centralisant l’administration à distance chez Thermowatt
  • Besoin d’investissement: la réalisation d’un système de chauffage-réfrigération d’une capacité de production de chaleur de 1 MW coute environ 1 million d’Euros (Dans les deux-tiers de ce système s’intègre également l’installation de capacité énergétique traditionnelle. Dans le cadre d’un nouvel investissement, les frais d’investissements sont donc d’un tiers plus élevés par rapport à la performance de la capacité énergétique traditionnelle.)
  • parfaitement applicable sur des territoires de centre ville